Cancer du sein

Le dépistage organisé du cancer du sein 

Aujourd’hui, le dépistage organisé est l’une des meilleures armes contre le cancer du sein.

Se faire dépister c’est :
* S’assurer la tranquillité d’esprit dans la majorité des cas : sur 1000 femmes dépistées, 993 ont un résultat normal !
* Gagner du temps sur la maladie: si un cancer est dépisté tôt, il se guérit dans 9 cas sur 10 et les traitements sont moins lourds
* Bénéficier d’un suivi qui répond à des exigences de qualité très strictes.

« Qu’est ce que c’est ? »

Le programme de dépistage organisé vise à détecter des anomalies à un stade précoce, avant l’apparition des symptômes. Ce dépistage consiste à réaliser une mammographie et un examen clinique des seins.

« Est-ce que je suis concernée ? »

Oui, si vous avez entre 50 et 74 ans et si vous n’avez aucun symptôme ou risque particulier.

« Comment je suis contactée ? »

Dès 50 ans, puis tous les 2 ans, vous recevez à votre domicile un courrier du GIP pour le dépistage des cancers, vous invitant à effectuer une mammographie. Vous choisirez le radiologue que vous souhaitez consulter. Votre pouvez aussi prendre rendez-vous chez un radiologue agréé hors de votre département de résidence.

« La mammographie, c’est quoi exactement ? »

C’est une radio des seins. Le jour de votre rendez-vous, apportez vos anciens clichés si vous avez déjà fait une mammographie. Le radiologue pourra alors comparer les deux mammographies et identifier plus rapidement les changements éventuels.

« Est-ce que ça fait mal ? »

La pression exercée par les deux plaques qui compriment le sein ne dure que quelques secondes, elle est nécessaire pour garantir des clichés de qualité. Une sensation désagréable, sans danger pour vos seins, peut être ressentie mais elle disparait dès que les plaques se resserrent. Choisissez de préférence un rendez-vous en dehors de vos périodes de règles, vos seins seront moins sensibles pendant l’examen.

« Comment ça se passe ? »

Le radiologue interprète immédiatement les clichés et fait ensuite une palpation de votre poitrine pour repérer certaines anomalies parfois non détectables à la mammographie.

S’il le juge utile, le radiologue peut réaliser une échographie, par exemple lorsque les seins sont denses. Il peut aussi réaliser d’autres clichés pour affiner la lecture des images.

« Combien ça va me coûter ? »

L’examen clinique et la mammographie sont pris en charge à 100% par l’assurance maladie sans avance de frais. Les autres examens sont pris en charge selon les conditions habituelles.

« Et les résultats, je les ai quand ? »

Le radiologue vous donne tout de suite les premiers résultats. Cependant, les résultats définitifs vous seront communiqués par le GIP. En effet, par sécurité, les clichés jugés normaux sont adressés au GIP, où un deuxième radiologue procède à une seconde interprétation.

 Vous avez encore un doute ? Une réserve ? Une question ? Parlez-en à votre médecin traitant ou à votre gynécologue, ou contactez le GIP dépistage des cancers en Ariège au 05.34.09.87.90.